Actualités >> Newsletter Agroalimentaire France >> Focus Agroalimentaire 44 - Janvier 2015

Focus Agroalimentaire 44 - Janvier 2015

Sidebar Image

Contenu :

  • EUROFINS INNOVATION : Elargissement de l'offre Eurofins pour la détermination d'espèces de viande
  • Screening pesticides dédié aux vins effervescents : l'exemple d'un nouveau développement « à façon »
  • L'authenticité des poudres de lait toujours un sujet d'actualité
  • Extension du profiling RMN aux différents types de caramels
  • Dosage des polyphosphates dans les produits de la mer
  • Agenda des formations
  • Eurofins vous adresse les meilleurs voeux pour 2015 !

EUROFINS INNOVATION : Elargissement de l'offre Eurofins pour la détermination d'espèces de viande

 

Le laboratoire Eurofins de Nantes vient de mettre en place une nouvelle offre multi-espèces par analyse de l'ADN (technique PCR). Cette approche analytique a été spécialement mise en place pour aider les acteurs des filières à  détecter des fraudes éventuelles, répondre aux règles INCO d'étiquetages précis et valider la composition des produits face aux  exigences de consommateurs qui doivent exclure certaines espèces de leur régime alimentaires pour des raisons religieuses, éthiques ou médicales.

L'analyse détecte simultanément et avec une grande précision les 20 espèces suivantes :

  • Autruche (Struthio camelus)
  • Bovin (Bos taurus, Bos bison)
  • Buffle d'eau (Bubalus bubalis)
  • Canard colvert (Anas platyrhyncos)
  • Cerf élaphe (Cervus elaphus)
  • Chat (Felis silvestris)
  • Equidés / cheval (Equus caballus, Equus asinus)
  • Chèvre (Capra hircus)
  • Chevreuil (Capreolus capreolus)
  • Canidés / chien (Canis sp.)
  • Daim (Dama dama)
  • Dinde (Meleagris gallopavo)
  • Faisan (Phasianus sp.)
  • Lapin (Oryctolagus cuniculus)
  • Lièvre (Lepus europaeus)
  • Mouton (Ovis aries)
  • Porc (Sus scrofa)
  • Poulet (Gallus gallus)
  • Renne (Rangifer tarandus)
  • Oie (Anser sp.)

Le client aura le choix de ne retenir que les espèces pertinentes dans son plan de contrôle.

A date, l'analyse a été validée pour les produits carnés, aliments composés et aliments pour animaux. Une validation spécifique peut être réalisée pour d'autres matrices.

Ce test qualitatif vient compléter une offre qui comprend déjà des analyses ciblant une seule espèce ou un petit nombre d'espèces, ainsi que des tests semi-quantitatifs pouvant être proposés quand il est nécessaire de connaître les proportions contenues dans un produit. Il permettra d'apporter une réponse rapide et pertinente à chaque fois qu'il s'agit de valider l'absence ou présence de certaines espèces.

Contact : AnimalSpeciesTestingFr@eurofins.com 


Screening pesticides dédié aux vins effervescents : l'exemple d'un nouveau développement « à façon »

 

Pour toujours mieux vous servir, Eurofins se met à l'écoute de vos besoins en termes d'analyses et de services. Les équipes dédiées au développement dans les laboratoires Eurofins élaborent et valident ensuite de nouveaux tests spécifiques. Un des atouts d'Eurofins dans ce domaine est son réseau d'experts à travers le monde qui permet de trouver les meilleures solutions.

C'est dans ce cadre de « projets à façons » qu'Eurofins a développé un screening pesticides répondant aux problématiques particulières des producteurs de vins effervescents du vignoble de la région Champenoise.

Ce screening simple et rapide, spécifique à ce terroir, s'ajoute au catalogue complet des analyses de vins. Eurofins, dont l'expertise dans ce domaine est historique depuis son origine (en 1987), peut en effet aider les acteurs du secteur à démontrer la conformité réglementaire de leurs vins et alcools et à maîtriser la qualité de leurs produits pour des sujets d'authenticité, composition, dégustation œnologique et caractérisation des défauts d'odeur, allergènes, mycotoxines, métaux lourds, phtalates, etc.

Si vous-même, vous avez des attentes analytiques propres à votre activité, à votre matrice, n'hésitez pas à en faire part à vos interlocuteurs Eurofins habituels.

Contacts privilégiés pour les vins et alcools :  CecileChabirand@eurofins.com ; PatriciaGirard@eurofins.com  


L'authenticité des poudres de lait toujours un sujet d'actualité

 

Le scandale chinois du lait infantile frelaté à  la mélamine, qui avait provoqué la mort d'au moins six enfants en bas âge et des maladies chroniques chez des milliers d'autres, date d'il y a déjà 7 ans. Cependant, même si un « durcissement » des contrôles s'est mis en place, les poudres de lait restent toujours un produit sensible, et ce d'autant plus que la demande mondiale est très importante. Le marché mondial des produits laitiers est en effet en peine expansions(+3%/an selon la Rabobank)

Dans ce contexte, Eurofins, expert historique sur les sujets d'authenticité, est en veille sur ces matrices « sujettes » aux fraudes et adapte en permanence ces méthodes. 

C'est ainsi que notre Centre de Compétence mondial Authenticité de Nantes vous propose de détecter la présence de matières exogènes détecter la présence de matières exogènes dans les poudres de lait telles que des sucres ou polysaccharides, des matières grasses, ou encore de nouvelles substances (hydrolysats de protéines, dicyandiamide, etc.) permettant de « doper » artificiellement la teneur en azote du lait (via le profiling par Résonance Magnétique Nucléaire).

Contact privilégié pour les produits laitiers :  TamaraRoustan@eurofins.com 


Extension du profiling RMN aux différents types de caramels

 

Les différentes crises alimentaires démontrent qu'il est indispensable de contrôler l'authenticité et l'intégrité des ingrédients mis en œuvre dans les produits alimentaires.

Le profiling de ces ingrédients par RMN (Résonance Magnétique Nucléaire du proton) permet d'effectuer un contrôle global, efficace et rapide.

Après la mise en place de nouveaux outils avancés d'analyse de produits tels que les jus de fruit, le miel et le café par profiling en RMN du proton, les équipes de recherche d'Eurofins ont mis au point des approches similaires adaptées aux différents types de caramels 

Pour les nombreux produits pouvant contenir du caramel (colorants, sodas, colas, bières, boissons spiritueuses, sucres, céréales, vinaigres, etc.), ce profiling permet de contrôler la présence ou l'absence de l'une des 4 classes de caramels : le colorant caramel (ou caramel ordinaire ; classe I ; E150a), le colorant caramel de sulfite caustique (classe II ; E150b), le colorant caramel ammoniacal (classe III ; E150c) et le colorant caramel au sulfite d'ammonium (classe IV ; E150d).

Si vous-même, vous avez des attentes analytiques propres à votre activité, n'hésitez pas à en faire part à vos interlocuteurs Eurofins habituels.

Contact privilégié pour la confiserie :  YannickThiriet@eurofins.com


Dosage des polyphosphates dans les produits de la mer

 

Les polyphosphates constituent une famille de substances composées de plusieurs phosphates associés entre eux pour former une structure linéaire ou cyclique.

La réglementation distingue 4 groupes de phosphates : orthophosphates (E338-341), diphosphates (E450), triphosphates (E451), polyphosphates (E452).

Ils sont utilisés à titre d'additif alimentaire en raison de leur affinité pour l'eau et pour leur rôle émulsifiant, rétenteur d'eau et cryoprotecteur. L'emploi de ces polyphosphates seuls ou en mélange est limité par le Règlement CE n° 1333-2008.

Une absorption de quantités élevées de polyphosphates par l'organisme peut entraver l'assimilation du calcium, du magnésium et du fer et peut perturber l'équilibre du rapport calcium/phosphore. Leur consommation doit donc rester modérée. Il est important de pouvoir les doser.

La technique séparative la plus utilisée actuellement est la chromatographie en couche mince (CCM) qui permet d'évaluer l'ajout de polyphosphates dans une matrice sans en connaître la teneur en phosphore naturel.

Eurofins Cervac Sud propose une méthode de dosage semi-quantitatif des polyphosphates par chromatographie en couche mince dans les produits de la mer. La limite de quantification est fixée à 0.6 g/kg.

Contact : GersandeGagnaison@eurofins.com


Composés d'ammonium quaternaire : nouvelle réglementation concernant les limites applicables aux denrées alimentaires

 

Les composés d'ammonium quaternaire (aussi appelés QAC) qui incluent le chlorure de didécyldiméthylammonium (DDAC) et le chlorure de benzalkonium (BAC) sont utilisés en tant qu'agent de nettoyage et de désinfection des installations et équipements dans les unités de transformation et les zones de stockage. Le DDAC et le BAC sont des molécules rémanentes qui s'adsorbent sur les matériels et qui résistent même après rinçage. Ces molécules sont susceptibles de contaminer les denrées alimentaires diverses.

Le 16 octobre dernier, le Règlement (UE) n°1119/2014 a été publié. Il amende l'annexe III du Règlement n°396/2005concernantles limites maximales applicables aux résidus (LMR) pour le chlorure de benzalkonium et le chlorure de didécyldiméthylammonium. Les LMR ont été fixées à 0,1 mg/kg pour toutes les catégories de denrées alimentaires listées dans le règlement. Ces nouvelles limites sont applicables depuis le 12 novembre 2014 et remplacent les limites qui avaient été fixées temporairement par le Standing Committee of the Food Chain and Animal Health (SCoFCAH) en juillet 2012.

Cependant, lles limites pour les préparations pour nourrissons et préparations de suite restent inchangées. Conformément à la Directive 141/2006/CE et l' Arrêté du 11 avril 2008, les teneurs en BAC et DDAC dans ces produits ne doivent pas excéder 0.01 mg/kg.

Contact : votre interlocuteur Eurofins habituel ou info@eurofins.fr 

 


Formations pour l'industrie agroalimentaire (hors certification)


Consultez les agendas complets des formations en sécurité des aliments proposées par Eurofins Consulting

Renseignements et inscriptions : formation@eurofins.com, Tél : +33 (0)4 42 24 61 93       

--------------------------------------------

Formations pour la certification en industrie agroalimentaire


Consultez le catalogue des formations 2016 en sécurité des aliments (sessions concernées en pages 23 à 30) ainsi que le planning des sessions en ligne sur le site internet d'Eurofins Certification.

Renseignements et inscriptions : ifs@eurofins.com, Tél +33 (0)1 69 10 15 23

--------------------------------------------

Formations pour la restauration et les métiers de bouche


Consultez les agendas complets des formations en hygiène et sécurité des aliments  proposées par Eurofins Biosciences

Renseignements et inscriptions : FormationBiosciences@eurofins.com, Tél : +33 (0)1 69 10 88 89

--------------------------------------------

Formations en sciences analytiques


Consultez le programme de formations méthodologiques proposées par Eurofins EESA (Ecole Européenne des Sciences Analytiques)

Renseignements et inscriptions : eesa@eurofins.com, Tél : +33 (0) 4 42 24 61 93