Newsletter Agroalimentaire France >> Focus Agroalimentaire 50 - Avril 2016 >> Authenticité du caviar

Caviar : un nouveau test pour contrôler son authenticité

Sidebar Image

Considéré comme l'un des mets les plus fins, le caviar est composé d'oeufs d'esturgeons salés. Compte tenu des mesures de protection et de préservation des esturgeons, les exportations de caviar issu d'animaux sauvages sont interdites depuis 2011. La quasi-totalité du caviar commercialisé provient désormais de poissons d'élevage d'origines géographiques diverses (France, Espagne, Italie, Bulgarie, République tchèque, USA, Russie, Iran, Chine, etc.). La France possède pour sa part une production d'esturgeons dans les eaux de la Gironde, et les producteurs ont besoin de dispositifs analytiques discriminants et spécifiques qui les aident à authentifier leur marque pour sa préservation et sa protection.

Fortes de ses expériences et expertises en profiling par RMN du proton, dans les secteurs des jus de fruit, du vin, du miel, et du café, les équipes de recherche d'Eurofins, en collaboration avec des producteurs français et la société Bruker Biospin, ont adapté cette technologie analytique au contrôle d'origine du Caviar français.

La même analyse permet également de détecter des altérations du produit (marqueurs de fermentation), ainsi que lasubstitution par des ersatz à base d'algues ou de chair de poisson, d'eau, de gélifiants, d'arômes et de colorants, ou d'œufs de poissons d'autres espèces.

Des tests complémentaires par biologie moléculaire permettent en outre de caractériser l'espèce d'esturgeon.

Pour plus d'information vous pouvez contacter votre interlocuteur commercial habituel, ouASMNantesAuthenticity@eurofins.com

Retour au sommaire du Focus Agroalimentaire 50 - Avril 2016