Newsletter Agroalimentaire France >> Focus Agroalimentaire 53 - Mars 2017 >> Bonnes pratiques hygiène vins & spiritueux

L’IFV publie un nouveau guide de bonnes pratiques d’hygiène pour les filières Vins & Spiritueux

Sidebar Image

L’Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV) a mis en ligne en novembre 2016 une nouvelle version du guide de bonnes pratiques d’hygiène qui fait apparaître deux nouvelles familles de risques : les mycotoxines et les allergènes tels que les sulfites.

La création d’une nouvelle version du Guide de Bonnes Pratiques d'Hygiène pour les filières Vins et Spiritueux, répond à l’évolution des pratiques et des réglementations en matière d’hygiène et de sécurité des vins. Le guide a pour ambition d’aider les professionnels de la filière dans la mise en place d’une démarche HACCP. Il pointe notamment deux nouvelles familles de risques : les mycotoxines (Ochratoxine A) ainsi que les allergènes (sulfites et traces de lait ou d’œuf).

Résumé des dangers à surveiller (source : guide des bonnes pratiques d'hygiène - Filière vins, novembre 2016)

Spécialiste historique des analyses des vins, Eurofins propose un catalogue complet de tests permettant de surveiller l’ensemble des risques identifiés par l’IFV, ainsi qu'un accompagnement personnalisé dans l’interprétation des résultats d’analyse, en prenant en compte les limites fixées par l’OIV (allergènes, monoéthylène glycol, plomb…) et les réglementations européennes (ochratoxine A, traces de résidus phytosanitaires…).

Eurofins réalise aussi des analyses permettant de maîtriser les risques émergeants de la filière viticole, notamment ceux liés aux phénomènes de migration des emballages et contenants : phtalates, bisphénol A, Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP), ou encore huiles minérales.

Pour en savoir plus vous pouvez consulter notre page internet Analyses Vins & Spiritueux et contacter votre interlocuteur Eurofins habituel, ou AgroAlimentaireFr@eurofins.com

Pour accéder au Guide de Bonnes Pratiques d'Hygiène pour les filières Vins et Spiritueux cliquez sur ce lien.

*Portée disponible sur le site www.cofrac.fr

Revenir au sommaire du Focus Agroalimentaire 53 – Mars 2017