Newsletter Agroalimentaire France >> Focus Agroalimentaire 53 - Mars 2017 >> Fraude alimentaire

Eurofins : combinaisons d’outils pour atténuer l’exposition à la fraude alimentaire

Sidebar Image

Depuis sa création en 1987, avec la méthode brevetée SNIF-NMR® pour la détection de l’adultération des vins, Eurofins est le partenaire privilégié des industries agro-alimentaires dans la lutte contre la fraude alimentaire.

En combinant ses expertises reconnues en conseil et analyses, Eurofins propose une solution robuste et sur mesure  pour combattre la fraude.

Notre programme comporte deux étapes :

  • Evaluation de votre exposition à la fraude : votre chaîne d’approvisionnement est-elle vulnérable ?
    • Notre grille d’audit spécifique permet de caractériser les défaillances possibles et le taux d’exposition à des fraudes éventuelles dans vos matières premières et approvisionnements. Au-delà des critères habituels d’évaluation tels que la gestion des fournisseurs et les plans de contrôle en place, certains paramètres de contexte économique, de l’origine géographique des matières premières, des consommateurs cibles des produits et leur dépendance vis à vis de ces derniers, des variations de prix des matières première ou encore des historiques de fraude, ont été pris en compte pour affiner l’évaluation de la vulnérabilité.  
    • Caractérisation des niveaux de fraude en se fondant sur la connaissance approfondie des adultérations potentielles des matrices alimentaires développée grâce à la base de donnée privée d’Eurofins, la base de connaissance issue du projet européen Food Integrity qui regroupe les méthodes analytiques disponibles de détection des fraudes alimentaire, ainsi que celle de  données USP (US Pharmacopae) qui identifie et répertorie tous les cas avérés de fraude alimentaire à l’échelle mondiale avec l’information sur les adultérants mis en cause et les techniques analytiques ayant permis la détection de la fraude.
  • Tenant compte de cette première étape, conception d’un plan de contrôles adapté (analyses et audits) pour atténuer les vulnérabilités identifiées, intégrant des approches analytiques innovantes telles que :
    • Analyses non-ciblées avec le profilage 1H RMN
    • Techniques à large spectre basée sur la biologie moléculaire (ADN)

Pour une offre adaptée à vos spécificités, contactez votre interlocuteur Eurofins habituel ou AgroalimentaireFr@eurofins.com

Revenir au sommaire du Focus Agroalimentaire 53 – Mars 2017