Amiante >> Informations utiles >> Tout savoir sur le plomb

Tout savoir sur le plomb

Sidebar Image

Le plomb, qu'est-ce que c'est ?

Le plomb est un élément chimique se présentant sous la forme de métal noir grisâtre de forte densité. Il provient de la famille des cristallogènes.

Le plomb sous toutes ses formes

Nous pouvons trouver le plomb sous plusieurs aspects. Il peut être sous formes de carbonates, plus particulièrement de céruse, pigment utilisé depuis de nombreuses années dans certaines peintures. Ces dernières sont donc devenues en majorité interdites à la vente. Le plomb peut également être sous forme de phosphates (pyrophosphates) mais aussi desulfure (galène).

Carbonate de plomb (cérusite)

Luc Van Belligen

 

Pourquoi et comment a-t-on utilisé le plomb ?

Le plomb, présent dans la croûte terrestre, se distingue des autres métaux grâce à sa grande malléabilité et sa résistance à la corrosion. L'être humain peut être exposé au plomb lors d'activités de fabrication ou de recyclage, lors de l'utilisation de certaines peintures, mais aussi lorsqu'un support contenant du plomb fait l'objet d'une intervention. Certaines particules de plomb peuvent également être présentes dans des bijoux, jouets ou même dans certains produits cosmétiques et médicaments traditionnels. Son utilisation remonte à des temps très anciens et est toujours d'actualité malgré sa toxicité.

 

Comment le plomb a-t-il évolué au fil du temps ?

Le plomb, quels dangers pour l'homme ?

Le plomb peut être toxique, mutagène et reprotoxique (phénomène de toxicité pour la reproduction). A la fin du XXème siècle, il a été classé parmi les composants possiblement cancérigènes pour l'homme et l'animal. Toute maladie causée par le plomb se manifestant chez l'homme est regroupée sous le nom de saturnisme (due à la planète saturne, symbole du plomb). Même à très faible dose, le plomb est apparu comme composant très nocif pour le système nerveux et la plupart des organes vitaux. Sous forme de vapeur ou de poussière, le plomb peut en effet être facilement inhalé, ingéré et assimilé par l'organisme. Il se fixe alors sur les tissus mous (foie, rate, reins…) mais aussi sur le système osseux et dentaire.

La France a défini le seuil maximum légal à 100 μg de plomb par litre de sang dans l'organisme humain, alors qu'il était de 400 μg en 1976. Cependant, certains professionnels de la santé estiment que malgré le respect de ce taux, certains effets sur le cerveau et la cognition peuvent apparaître, surtout chez les jeunes enfants, fœtus et embryons.  

 

Propriétaires de biens immobiliers : comment faire face à ce danger ?

Depuis 2006, tous les propriétaires d'immeubles construits avant 1949 sont obligés de faire un diagnostic plomb à leurs frais et de le joindre aux contrats de location. Sont concernés par cette directive les maisons, les appartements et la partie habitation des locaux mixtes.

Si le taux de plomb est supérieur à 1 milligramme par cm², le propriétaire devra faire les travaux nécessaires, c'est-à-dire entretenir les peintures et supprimer l'exposition au plomb si ces dernières sont dégradées.

Si les résultats sont négatifs, le propriétaire peut les considérer comme définitifs s'ils ont été réalisés après le 25 avril 2006.