Les référentiels de certification >> BRC Food >> Foire aux Questions BRC

Foire aux Questions BRC

Sidebar Image

Vous souhaitez poser une autre question, ou apporter d'autres éléments de réponse ? Ecrivez-nous surcertification@eurofins.com   

Quels sont les objectifs de cette certification ?

La Norme Mondiale pour la Sécurité des Denrées Alimentaires a été développée afin de définir les critères de sécurité, de qualité et de production qui doivent être en place dans une organisation qui fabrique des denrées alimentaires, pour satisfaire aux obligations en matière de respect de la législation de protection du consommateur. 

Quand le BRC Food est-il obligatoire ? pour qui ? par qui ? Et si on s'en passait ? Les fabricants de produits à marques nationales sont-ils concernés ?

La norme BRC Food définit les exigences pour la fabrication d'aliments transformés et la préparation de produits primaires fournis en tant que produits à marque distributeur, produits alimentaires à marque propre, et d'ingrédients utilisables par les entreprises de vente hors-foyer, de restauration hors-foyer, et de transformation. Cette certification est essentiellement reconnue par les distributeurs anglo-saxons. 

Qu'est ce que le programme d'inscription ?

Ce programme est le plus adapté aux entreprises pour qui le référentiel est nouveau ou qui ne sont pas encore certifiées. L'organisme de certification (OC) se charge de l'inscription de l'entreprise auprès du BRC, ce qui lui permet d'accéder aux informations fournies par le BRC sur les normes. L'audit est réalisé à une date convenue avec l'OC et peut, s'il est satisfaisant, aboutir à une certification. La plupart des sites ont besoin d'un peu plus de temps pour développer leur système et leur culture de sécurité des denrées alimentaires afin de répondre pleinement à toutes les exigences de certification du BRC. Le programme d'inscription permet de générer un rapport d'audit et un tableau de bord pouvant être partagés avec les clients et être utilisés pour démontrer le développement progressif du système de sécurité des denrées alimentaires. 

Que sont les programmes d'audits inopinés ? 

Les options d'audits inopinés sont possibles pour tous les sites de production.

Les options donnent au site l'opportunité de démontrer la maturité de leurs systèmes qualité, et les sites acceptés reçoivent une notation A+ (la plus haute notation du BRC), B+, C+ ou D+. La conduite d'une revue indépendante et inopinée des systèmes et des procédés dans le cadre de ce plan fournit aux clients de l'entreprise une confiance supplémentaire dans la capacité de celle-ci d'assurer le maintien systématique des normes.

Dans l'option 1, l'ensemble des exigences de la norme est audité lors d'une seule visite inopinée.

Dans l'option 2, la visite d'audit est divisée en 2 parties distinctes. La première visite, qui n'est pas annoncée, s'intéresse principalement aux BPF. La deuxième partie, planifiée, s'intéresse essentiellement aux systèmes documentaires et aux enregistrements. Cette approche permet aux entreprises de s'assurer que les dirigeants appropriés sont disponibles afin d'apporter leur aide pendant l'audit de la documentation. 

La certification BRC est-elle obligatoire dans les petites IAA de moins de 15 salariés ?

Le BRC Food est applicable à tous les fournisseurs de produits MDD, quelle que soit leur taille. Ainsi, même dans le cadre d'une petite structure, si vous travaillez avec la grande distribution anglo-saxone, ou si vous souhaitez accéder à ce marché, vous êtes directement concerné et devrez à terme envisager d'obtenir la certification BRC. 

Comment choisir l'organisme certificateur auquel s'adresser ? 

Les organismes certificateurs doivent, outre leur accréditation pour la norme ISO/CE 17065, être approuvés par les propriétaires du BRC : la liste des organismes certificateurs approuvés est disponible sur le site du BRC (Directory).  

Les auditeurs peuvent-ils auditer plusieurs catégories de produits ?

Les auditeurs sont qualifiés pour une ou plusieurs catégories de produits, parmi les 18 identifiées dans le BRC.

Ils ne peuvent auditer que sur les catégories pour lesquelles ils sont qualifiés. 

NB : Pour toute information relative aux exigences de qualification de formation et d'expérience des auditeurs, se référer à l'annexe 2 de la norme BRC. 

Est-ce le même auditeur qui réalise l'ensemble des audits sur un même site ?

Un auditeur peut réaliser jusqu'à 3 audits consécutifs sur un même site. Il est remplacé lors du quatrième audit, mais peut être à nouveau mandaté les années suivantes (à nouveau 3 audits consécutifs au maximum). 

Comment savoir si on est prêt pour la certification ? Est-il nécessaire de passer par un audit préalable "à blanc" ?

La méconnaissance du référentiel et une faible préparation peuvent justifier à elles seules un échec à l'audit initial de certification, pour les entreprises disposant de situations théoriquement favorables (certifications de systèmes, de produits.). Pour limiter ce risque, le recours à l'audit "à blanc" ou pré-audit est conseillé par les propriétaires du BRC car les conditions de préparation, de déroulement et de durée de l'audit sont semblables à celui d'un audit de certification. Il s'agit simplement d'une évaluation sans enjeux, permettant des réactions constructives à l'issue de l'audit. 

A propos de l'admissibilité (éligibilité) : des demandes de certifications peuvent-elles être rejetées avant l'audit initial ?

La version 7 du référentiel est dédiée aux fabricants de produits alimentaires. Plusieurs pré-requis semblent indispensables, même si le référentiel ne le stipule pas. Les exigences en matière d'organisation, de compétence, de qualité et de traçabilité sont telles que l'absence de réels systèmes de management de la qualité ET de la sécurité (de type HACCP) est rédhibitoire.

Sur ces bases, l'analyse préalable du « dossier de candidature » par Eurofins Certification tiendra compte du niveau de préparation du site industriel concerné. En effet, il est du rôle du certificateur d'orienter les candidats à la certification vers une étape de préparation si elle paraît nécessaire. 

Une date peut-elle être imposée par l'auditeur ? Peut-on auditer un site lorsque les produits concernés n'y sont pas fabriqués ?

La date du premier audit de certification est décidée d'un commun accord. Cette date tient compte de la disponibilité des principales personnes concernées dont la direction et le département qualité, ainsi que des plannings de fabrication : il n'est pas permis d'auditer un site lorsque les produits concernés ne sont pas en fabrication. 

Comment se déroule un audit de certification ?

L'audit est composé des cinq éléments suivants :
- une réunion d'ouverture
- une évaluation de la qualité et de la sécurité des aliments existantes sur la base d'un contrôle documentaire (HACCP, gestion de la qualité)
- une inspection de terrain et des entretiens avec le personnel
- une préparation finale des conclusions tirées de l'audit
- une réunion de clôture.   

Par quelles actions peut-on prouver que la direction s'assure que tous les employés sont conscients de leurs responsabilités ?

Tous les moyens de communication et d'évaluation sont acceptables pour évaluer la capacité des personnels à être conscients de leurs responsabilité. Cela peut s'opérer lors des réunions périodiques, des audits internes, des visites de site (les évaluations annuelles), ou par tout système équivalent. La direction doit clarifier le choix des outils et faire en sorte d'en exploiter les résultats. 

Peut-on faire appel d'une décision ? Peut-on changer de certificateur dès lors qu'une première réponse est négative ? 

Tout audité peut faire appel d'une décision de certification.

Le certificateur dispose d'une structure d'appel qui peut être saisie par écrit dans les 7 jours suivants la réception de la décision de certification BRC. Toutes les demandes motivées sont recevables et traitées dans un délai fixé dans la procédure d'appel disponible sur demande.  

Combien de temps le certificat BRC reste-t-il valide ?

La validité de la certification commence à la date de délivrance du certificat lui-même. Seul l'exemplaire édité par le certificateur fait foi. Les éléments du certificat sont également publiés sur le site internet des propriétaires du BRC. L'accès à ces données est public une fois que la société certifiée a donné son accord.

Selon la note attribuée à l'issue de l'audit BRC, le certificat a une durée de validité de 6 mois (grade C ou D) ou d'un an (grades A ou B).  

Quel usage faire du certificat BRC ?

Le certificat BRC est reconnu dans les pays où les distributeurs l'ont adopté pour leur propres fournisseurs MDD, majoritairement le Royaume Uni.

Le site certifié peut faire toute la publicité qu'il juge opportune concernant sa certification, à condition de reproduire intégralement l'intitulé du certificat (dates, libellé, catégories de produits) et de respecter les conditions d'utilisation du logo. 

J'ai développé un nouveau produit : est-il couvert  par mon certificat BRC actuel ?

La certification se réfère à l'audit d'un process particulier. Si de nouveaux process, équipements, produits ou technologies sont développés, et qu'ils sont significativement différents de l'existant (nouveau plan HACCP exigé, ...), alors un audit supplémentaire est nécessaire pour étendre le périmètre du certificat.