S'informer >> Les référentiels de certification >> IP : Identity Preservation

Valorisation des filières non-OGM, référentiel Identity Preservation

Sidebar Image

Depuis 1996, première année d'autorisation des cultures génétiquement modifiées, plus de 59 pays ont approuvé ces cultures à l'import et/ou à la commercialisation à destination de l'alimentation humaine ou animale ou pour des expérimentations terrains. En 2012, 28 pays cultivant des organismes génétiquement modifiés (OGM) ont été recensés portant la surface dédiée à ces cultures à 170.3 millions d'hectares, soit une progression de 6% en un an. (160 millions d'hectares cultivés en 2011)*

Alors que le risque de contamination croisée augmente avec l'apparition d'événements OGM autorisés et non autorisés, l'avis des consommateurs sur les OGM diverge selon les pays, bien que de manière générale, tous aspirent à un étiquetage de la présence de substances OGM dans les produits achetés. A l'échelle européenne, les consommateurs restent toutefois fortement opposés aux produits ou ingrédients OGM.

Afin de répondre aux exigences des consommateurs, les industriels et distributeurs se doivent donc de garantir l'intégrité de leur chaîne d'approvisionnement.

Le référentiel d'Eurofins Certification pour préserver les filières Non-OGM

Pour répondre à ces demandes, Eurofins, fort de son expertise reconnue en la matière, a conçu et mis sur le marché une norme de préservation de l'intégrité des filières.

Depuis sa première publication en 2004, le référentiel IP (Identity Preservation) d'Eurofins, de portée internationale, est mis à jour régulièrement avec des experts afin de rester en adéquation avec le contexte. La version 5 du référentiel IP est parue en juillet 2013. Le référentiel IP d'Eurofins est conçu pour être mis en œuvre au sein de toute organisation concernée par la production (incluant les activités d'achats, de stockage, de transformation, de distribution et de transport)de produits agricoles non OGM et leurs produits dérivés, et ce, sans aucune discrimination de localisation ou de complexité de l'organisation postulante.

Principales caractéristiques du référentiel IP d'Eurofins Certification

Ce référentiel présente des exigences de process et de management destinées aux organisations ou sites souhaitantpréserver l'identité de leur(s) production(s) tout au long de la chaîne d'approvisionnement (de la semence au produit fini). Deux programmes de certification sont proposés :

  • Le programme IP Control s'adressant à un site unique quelle que soit sa place dans la chaîne d'approvisionnement.
  • Le programme IP Complete s'appliquant à une chaîne d'approvisionnement complète, organisée depuis la production de la semence au produit fini.

La certification IP est une certification par tierce-partie, délivrée après l'issue favorable de l'audit réalisé de manière périodique (une fois par an). Le périmètre de l'audit englobe l'ensemble des acteurs d'une même filière.

Les filières candidates à la certification se conforment aux principes généraux du référentiel, à savoir :

  • Une évaluation du risque OGM mise à jour régulièrement.
  • Un système de traçabilité pertinent et efficace
  • Une ségrégation effective des productions tout au long du processus
  • Un plan de contrôle analytique issu d'une stratégie d'échantillonnage adaptée aux types de filières et à l'analyse préalable des risques
  • Une gestion des fournisseurs documentée

 *Chiffres ISAAA Brief 42-2010 et Brief 44-2012

Pour plus d'information : ipcertification@eurofins.com