Expertises >> Chimie de spécialités >> Bioaccessibilité

Tests de bioaccessibilité

Sidebar Image

Télécharger la brochure Bioaccessibilité au format pdf

Vous souhaitez : Evaluer la bioaccessibilité des polluants lors d'ingestion de matrice contaminée (sol, végétaux...) par la population.

Eurofins Expertises Environnementales vous permet de répondre à cette problématique au travers d'une offre adaptée.

Pré-requis

Les évaluations de risque sanitaire sont en général fondées sur la prise en compte de la teneur totale d'une substance dans une matrice ingérée par un individu. Or, seule la fraction biodisponible atteint réellement la circulation sanguine et les organes cibles au niveau desquels elle peut exercer son action toxique.

Intégrer un facteur correctif dans les calculs de risque sanitaire permettrait d'être plus réaliste dans les évaluations. Mais, évaluer la biodisponibilité d'une substance nécessite la réalisation de test longs et coûteux à mettre en oeuvre sur des animaux vivants (tests in vivo).

Dans le but d'approcher cette biodisponibilité orale, des travaux internationaux concourent au développement de tests de laboratoire plus simples et moins onéreux (test in vitro) permettant de mesurer la bioaccessibilité orale des substances.
La bioaccessibilité orale correspond à la fraction accessible d'une substance dans une matrice pouvant être libérée dans les sucs gastro-intestinaux (des hommes) et donc pouvant être absorbée dans le corps et provoquer d'éventuels effets.

La Bioaccessibilité orale dépend de la substance et de sa forme (spéciation pour les métaux) mais aussi des caractéristiques des matrices (ex : teneur en matière organique,...). Elle peut ainsi prendre une infinité de valeurs pour une même substance. Ceci accentue la nécessité de réaliser des mesures propres au site étudié dans le but d'évaluer plus précisément l'exposition et d'adapter les stratégies de gestion.

 

Les tests de bioaccessibilité orale in vitro

  • Simulation des mécanismes de digestion humaine
  • Mesure des teneurs en substances libérées dans les phases gastrique (estomac) et intestinale des essais
  • Calcul de la bioaccessibilité orale

 

Réalisation d'essais afin de mesurer la bioaccessibilité

  • Des métaux (en particulier Pb, Cd, As) selon le protocole UBM du groupe européen BARGE
  • Des molécules organiques (en particulier HAP) selon les protocoles RIVM ou FOREhST

Ces protocoles sont considérés comme les plus adéquats selon les critères de simplicité de réalisation, de représentativité physiologique du protocole et des résultats.