Pour plus de renseignements contacter :


Détection du BAC et du DDAC dans les fruits et légumes

CitrusRécemment, des produits à base de fruits et légumes d'origines divers contenant des résidus d'ammonium quaternaire ont été signalés.

Ces molécules, principalement le chlorure de benzalkonium (BAC) et le chlorure de didecylmethylammonium (DDAC) sont contenues dans de nombreux produits de nettoyage. Ils sont susceptibles d'être utilisés dans la désinfection de surfaces ou d'équipements en contact avec des aliments ou de se mélanger aux eaux de process des sites industriels.

Par ailleurs l'ammonium quaternaire est autorisé et utilisé dans certains pays tiers comme le traitement après récolte, notamment sur des fruits tels que des variétés de citrus, des mangues et des lychees.

Le DDAC est également autorisé depuis 2010 dans l'Union Européenne comme agent bactéricide et fongicide sur les plantes ornementales d'intérieur (règlement d'exécution (UE) n° 540/2011 portant application du règlement (CE) n o 1107/2009).

Pour les produits alimentaires, le règlement 396/2005 modifié prévoit actuellement une tolérance de 0.01 mg/kg pour le BAC et le DDAC dans l'Union Européenne. Il est probable que les limites maximales règlementaires des composés d'ammonium quaternaire soient homogénéisées dans le futur.

Eurofins dispose d'une analyse par LC-MS/MS permettant le dosage de BAC et DDAC jusqu'à une limite de quantification de 0.01 mg/kg. Nos experts sont à votre disposition pour vous conseiller concernant la mise en œuvre d'une stratégie analytique adéquate pour les produits concernés.

Dernière mise à jour par: Daniel Quick
Dernière mise à jour: vendredi 4 janvier 2013