Newsletter Agroalimentaire France >> Focus Agroalimentaire 52 - Octobre 2016 >> Acrylamide

Risque Acrylamide et bonnes pratiques : publication prochaine d’un texte de la Commission Européenne

Sidebar Image

En juin 2015, les experts de l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) publiaient leur première évaluation exhaustive des risques associés à l’acrylamide dans l’alimentation.

Leurs conclusions indiquent que ce composé augmente potentiellement le risque de développement d’un cancer pour les consommateurs quels que soit leurs âges. Ainsi après cet avis scientifique, la Commission européenne est en train d’élaborer un texte qui devrait être publié dans le courant du 1er semestre 2017.

Il va donc être nécessaire de mettre en place ou d’optimiser de bonnes pratiques de surveillance et de contrôle de l’acrylamide. Pour rappel, ce composé se forme naturellement par la réaction de Maillard lors de traitements thermiques supérieurs à 120°C sur des aliments riches en amidon et/ou riches en acide aminé asparagine. Les produits les plus sensibles à la formation de l’acrylamide sont nombreux, tels que les frites/chips de pomme de terre, les apéritifs à base de pomme de terre ou céréales, les céréales du petit déjeuner, les produits de panification, les biscuits, l’alimentation infantile à base de céréales, les cafés et produits en contenant.

Le rapport de l’EFSA indique par ailleurs que la formation de ce composé est influencé significativement tant en amont par la qualité des matières premières (variétés, conditions de culture et de stockage) qu’en aval avec leur transformation. Ainsi, tous les acteurs de l'industrie alimentaire sont potentiellement concernés et de nombreuses interprofessions travaillent déjà sur ce sujet.

Pour l’heure, le Centre de Compétence Contaminants du Groupe Eurofins vous accompagne dans la détection et quantification de l’acrylamide (sur produits finis) et/ou de l’asparagine (sur matières premières en amont des process de transformation). De manière plus globale, les spécialistes Eurofins trouveront avec vous la solution à vos problématiques contaminants grâce à leur expertise, leur connaissance de la réglementation et grâce au catalogue analytique sans équivalent d'Eurofins.

Pour plus de renseignements, contactez votre interlocuteur commercial habituel ou ASMNantesContaminants@eurofins.com

Revenir au sommaire du Focus Agroalimentaire 52 - Octobre 2016