Newsletter Agroalimentaire France >> Focus Agroalimentaire 59 - Janvier 2019 >> Easystaph

Méthode de dénombrement des Staphylocoques à coagulase positive en 24 heures

Sidebar Image

Staphylocoque doréPar voie alimentaire, les Staphylocoques à coagulase positive, principalement Staphylococcus aureus, peuvent entraîner une intoxination due à l’ingestion d’entérotoxines staphylococciques, protéines extrêmement thermorésistantes et préformées dans les aliments. Ils font habituellement partie des quatre premiers agents responsables de maladie d’origine alimentaire en Europe. La sévérité des symptômes et la période d’incubation de l’intoxication alimentaire sont variables selon les individus. De nombreux êtres humains sont aussi porteurs asymptomatiques de S. aureus producteurs d’entérotoxines et donc vecteurs potentiels de contamination croisée.

Les méthodes traditionnellement proposées dans les laboratoires pour le dénombrement des Staphylocoques à coagulase positive sont la NF EN ISO 6888-1, la NF EN ISO 6888-2 et la NF V08-057-1. Ces méthodes permettent un rendu du résultat deux jours après la mise en analyse de l’échantillon, certaines nécessitant même une confirmation supplémentaire entraînant un délai complémentaire.

Dans le but de réduire désormais ces délais d’analyses, Eurofins Laboratoire Centre, situé à Orléans (Vennecy), propose la méthode BKR 23/10-12/15, validée par l’AFNOR selon le référentiel SIO/FDIS 16140-2, pour le dénombrement des Staphylocoques à coagulase positive. Cette méthode s’applique à tous produits d’alimentation humaine et présente les caractéristiques suivantes :

  • Résultats disponibles à J+1 après mise en analyse de l’échantillon
  • Méthode accréditée COFRAC*
  • Méthode qui ne nécessite pas de confirmation
  • Possibilité de faire des dénombrements sur des seuils bas ou élevés

Lorsque combinée avec des méthodes PCR (Salmonelles et/ou Listeria) ou de dénombrement des E.coli β glucuronidase positive, il est désormais possible de disposer de l’ensemble des résultats dans un délai plus court, soit à J+1 après la date de mise en analyse.

Cette méthode est donc particulièrement adaptée pour nos clients de l’industrie laitière, de la viande et des produits de la mer attendant un résultat global le plus rapide possible.


Contact : ServiceClientELC@eurofins.com

* Portée disponible sur www.cofrac.fr

Retour au sommaire du Focus Agroalimentaire n°59