Newsletter Agroalimentaire France >> Focus Agroalimentaire 61 - Octobre 2019 >> Matinée fraudes

5ème Rencontre annuelle «Prévention des Fraudes alimentaires» - Paris, le 12 décembre 2019

Sidebar Image

«Pourquoi la dissuasion n'est-elle pas suffisamment efficace dans la lutte contre la fraude alimentaire?».

En juin dernier, Interpol et Europol ont publié via un communiqué de presse les premiers résultats de leur opération Opson VIII de lutte contre la criminalité liée à la fraude alimentaire internationale. Une fois encore, les chiffres sont éloquents : 700 personnes ont été arrêtées dans 78 pays, 16.000 tonnes de produits alimentaires et 33 millions de litres de boisson ont été saisies. Et la valorisation de ces fraudes a été estimée à près de 100 millions d’euros ! Comme à l’accoutumée, des exemples sont cités pour les produits connus à risques depuis de nombreuses années : l’alcool (4.200 litres de vodka illicite en Russie), l’huile d’olive (150 000 litres de fausse huile d’olive extra vierge en Italie, vraie huile de tournesol « recolorée » par l’ajout de chlorophylle et de béta-carotène) sans oublier le miel (démantèlement d’un site de production en Erythrée). Pour cette opération Opson VIII, les autorités ont par ailleurs mené des opérations ciblées sur certaines catégories de produits. C’est le cas pour les produits Bio en Europe : une enquête, menée dans 16 états membres de l'UE avec le contrôle de 90.000T, a conduit à l’arrestation de 9 personnes en Espagne, pour l’utilisation de substances non autorisées, la vente de produits conventionnels sous un faux label bio ou encore l’utilisation de faux documents de traçabilité.

Dans ce contexte des résultats d’Opson VIII et des nouveaux scandales sur la qualité des viandes distribuées par l'aide alimentaire, nous organisons notre 5ème rencontre annuelle sur les Fraudes Alimentaires le 12 décembre prochain au CNIT de la Défense à Paris. De fait, nous nous poserons cette année la question suivante : «Pourquoi la dissuasion n'est-elle pas suffisamment efficace dans la lutte contre la fraude alimentaire?». Et nous nous efforcerons d'apporter des solutions innovantes permettant de tendre vers une plus grande intégrité et authenticité des aliments. 

Les premiers intervenants suivants nous ont confirmé leur participation et nous feront l'honneur de partager leurs points de vue ou leurs analyses : 

  • Jean-Claude Ruf, Coordinateur Scientifique - Chef d’Unité «Sécurité & Santé», Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV)
  • Jean-Louis Lafeuille, Scientific & Research Manager - Mc Cormick
  • Jean-François Feuillet, Directeur Qualité - Chancerelle (Marque Connétable)
  • Christophe Cavin, Senior Specialist Food Integrity – Nestlé Research
  • Eric Jamin, Directeur du Centre de Compétence Authenticité - Eurofins
  • Modérateur : Cécile Houlon, Directrice Marketing - Eurofins

Le programme détaillé sera publié dans quelques semaines.

Si vous voulez vous aussi débattre et échanger cette année avec les acteurs majeurs du monde agro-alimentaire autour de cette question, réservez dès maintenant votre place*: eventsfr@eurofins.com - 02 51 83 21 04

*L'accès à l’événement (incluant le déjeuner) est gratuit et se fait exclusivement sur invitation. Votre participation est conditionnée à l'affluence et à la disponibilité des places. Les inscriptions seront closes dès le nombre maximum atteint.

Retour au sommaire