Expertises >> Ecotoxicologie >> Cosmétiques

Cosmétiques

Sidebar Image

 

Vous voulez revendiquer l’innocuité de vos matières premières, produits finis et packaging ?

 

Réglementation

 

Notre offre analytique

Biodégradabilité des matières premières

Démontrez que vos matières premières sont « facilement biodégradables » !

  • Biodégradabilité facile OCDE 301 A : Essai de disparition du Carbone Organique Dissous
  • Biodégradabilité facile OCDE 301 B : Essai de dégagement de dioxyde de carbone
  • Biodégradabilité facile OCDE 301 D : Essai de flacon fermé
  • Biodégradabilité facile OCDE 301 F : Essai de consommation d’oxygène

Plus d’informations sur la biodégradabilité ici

 

Biodégradabilité des produits finis

Avec les mêmes méthodes que pour les matières premières, affichez le pourcentage de biodégradabilité de vos produits finis au bout de 28 jours !

Attention : on ne peut pas utiliser l’expression « facilement biodégradable » pour un produit fini.

Dans ce cas, pourquoi tester le produit fini ?

  • Parce qu’il est impossible de prévoir la résultante de l’addition des matières premières (effet cocktail).
  • Pour pouvoir porter une allégation sur le produit fini (cf. Règlement UE n°655/2013 du 10/07/2013).

Les tests :

  • Biodégradabilité facile OCDE 301 A : Essai de disparition du Carbone Organique Dissous
  • Biodégradabilité facile OCDE 301 B : Essai de dégagement de dioxyde de carbone
  • Biodégradabilité facile OCDE 301 D : Essai de flacon fermé
  • Biodégradabilité facile OCDE 301 F : Essai de consommation d’oxygène

Plus d’informations sur la biodégradabilité ici

 

Autres essais de biodégradabilité sur matières premières et produits finis

  • Biodégradabilité intrinsèque OCDE 302 B : Essai Zahn-Wellens
  • Biodégradabilité intrinsèque OCDE 302 C : Essai MITI modifié (II)

Plus d’informations sur la biodégradabilité ici

 

Biodégradabilité du packaging, plastiques et autres matières solides

Validez le caractère biodégradable et compostable des emballages, plastiques et autres !

  • Pour la biodégradation en compostage industriel des matières plastiques : certification selon la norme NF EN 14995.
  • Pour la biodégradation en compostage industriel des emballages : certification selon la norme NF EN 13432.
  • Pour la biodégradation en compostage domestique pour les plastiques : certification selon la norme NF T 51-800.

Le protocole d’essai se déroule en 4 étapes :

  • Analyse de la composition de l’échantillon : vérification que les concentrations en métaux lourds ne dépassent pas les seuils de la norme NF EN 13432.
  • Essai de biodégradabilité selon ISO 14855 : test de respirométrie et comparaison avec la cellulose en référence.
  • Essai de désintégration selon ISO 16929 : test de l’aptitude du produit à se fragmenter sous l’effet du compostage (le seuil d’acceptabilité est qu’au moins 90% de la masse initiale passe au travers d’un tamis de mailles de 2 mm).
  • Essai d’écotoxicité selon OCDE 208 : vérification de la qualité du compost par observation de la germination et de la biomasse.

Plus d’informations sur la biodégradabilité ici

 

Essais d’Ecotoxicité

  • Lentille d’eauLemna minor – NF EN ISO 20079
Test d’inhibition de la croissance (toxicité chronique)

 

  • DaphniesDaphnia magna – NF EN ISO 6341 / OCDE 202
Test d’immobilisation de la Daphnie au bout de 24 heures / 48 heures (toxicité aigüe)

 

  • CériodaphniesCeriodaphnia dubia – NF ISO 20665
Test d’inhibition de la croissance et d’inhibition de la reproduction (toxicité chronique)

 

  • Algues eau doucePseudokirchneriella subcapitata – NF EN ISO 8692 / OCDE 201

Test d’inhibition de la croissance des algues (toxicité chronique)

 

  • RotifèresBrachionus calicyflorus – NF ISO 20666

Test d’inhibition de la croissance (toxicité chronique)

 

  • MicrotoxVibrio fischeri – NF EN ISO 11348-3

Essai d’inhibition de la luminescence de la bactérie (toxicité aigüe)

 

  • Boutures de corailSeriatopora Hystrix – méthode développée en interne

Etude de la rétractation des polypes et blanchissement des boutures (toxicité aigüe)

 

  • Algues marinesPhaeodactylum tricornutum – NF EN ISO 10253

Essais d’inhibition de la croissance (toxicité aigüe)

 

  • BivalvesCrassostrea gigas – NF ISO 17244

Etude du développement embryonnaire

 

  • OursinsParacentrotus lividus – méthodes internes

Etude du développement embryonnaire et/ou essai de spermiotoxicité

 

  • CrustacésArtemia salina – adaptée de  FD ISO 14669

Détermination de la toxicité létale aigüe vis-à-vis de copépodes marins (toxicité aigüe)

 

  • AmphipodesCorophium arenarium – NF EN ISO 16712

Essai de mortalité (toxicité aigüe)

 

  • RotifèresBrachionus plicatilis – méthode non normée

Essai de mortalité (toxicité aigüe)

 

Plus d’informations sur l’écotoxicité ici

 

Analyses complémentaires en Perturbation Endocrinienne

  • Test de la perturbation thyroïdienne : XETA (OCDE 248)

Evaluation de l’ensemble des mécanismes thyroïdiens communs aux vertébrés - embryon amphibien – norme XP-T90-716-1.

  • Test de la perturbation oestrogénique : REACTIV (en cours de dépôt OCDE)

Evaluation de l’ensemble des mécanismes oestrogéniques communs aux vertébrés – embryon de poisson – norme XP-T90-716-2

  • Test de la perturbation androgénique : RADAR (en cours d’évaluation OCDE)

Evaluation de l’ensemble des mécanismes androgéniques communs aux vertébrés – embryon de poisson – norme XP-T90-716-2

  • Test YES / YAS (Yeast Estrogen Screen / Yeast Androgen Screen) sur levure Saccharomyces Cerevisiae

Confirmation d’un mécanisme endocrinien spécifique du récepteur alpha aux oestrogènes ou androgénique.


Plus d’information sur la perturbation endocrinienne ici

 

Nous consulter pour obtenir un devis personnalisé

 

Nous contacter