Blog >> Blog >> Industrie automobile et microbiologie - Comment la surveillance de la qualite microbiologique dans vos process peut vous aider a optimiser vos maintenances preventives ?

Industrie automobile et microbiologie - Comment la surveillance de la qualité microbiologique dans vos process peut vous aider à optimiser vos maintenances préventives ?

Sidebar Image

Florence Gosselin, Responsable marché Microbiologie, Eurofins Expertises Environnementales

La maintenance est l’ « ensemble des opérations permettant de maintenir ou de rétablir un matériel, un appareil, un véhicule, …, dans un état donné, ou de lui restituer des caractéristiques de fonctionnement spécifiées »1.

La maintenance industrielle2 est en pleine évolution depuis 30 ans : il ne s’agit plus simplement de réparer les outils de travail (maintenance curative) mais également de prévoir et d’éviter les dysfonctionnements (maintenance prédictive et préventive) afin de :

  • Réduire les coûts de production ;
  • Rechercher la qualité totale.

Les industries automobiles (comme les autres) doivent s’organiser pour procéder aux diverses opérations qui permettent de l’éviter par la définition et le suivi d’un Plan d’Action.

 

En quoi des analyses microbiologiques peuvent s’intégrer dans votre Plan d’Action et vous aider dans vos maintenances préventives ?

Les micro-organismes (bactéries, levures, moisissures, virus, …) sont capables de se développer dans n’importe quels milieux aussi bien dans l’eau que dans les fluides techniques ou bien les carburants.

Mais quel impact a la présence de micro-organismes sur vos process ?

Voici quelques exemples de l’industrie automobile, ainsi que les solutions proposées pour vous aider dans votre maintenance préventive :

CIBLES PHÉNOMÈNES NOS SOLUTIONS

Fluides techniques

(ex : fluides de coupe, bain de cataphorèse, …)

Les fluides techniques contiennent généralement des produits biocides dont le rôle est de limiter la présence de micro-organismes et de garantir la qualité microbiologique de ces derniers.

Lorsque la concentration en biocide diminue les bactéries peuvent alors se développer et dégrader le fluide : ils peuvent y trouver tous les composants nécessaires à leur croissance (eau, matières organiques, température entre 30°C et 60°C).

Ce dernier s’use plus vite et perd donc en qualité et en performance.

Réaliser un contrôle régulier de la flore totale ainsi que des levures et des moisissures afin de réaliser une maintenance préventive :

  • remplacer les fluides,
  • ajouter du produit biocide,
  • optimiser le nettoyage, …

Eau de process

Les eaux de process peuvent également contenir des micro-organismes.

Ces derniers peuvent être à l’origine de phénomènes tels que :

  • l’apparition de points de corrosion causés par des bactéries de la corrosion ;
  • le bouchage de filtre par du biofilm et/ou des moisissures, …

Réaliser le suivi de la flore totale ainsi que des levures et des moisissures de manière régulière afin d’avoir un état de la qualité microbiologique de votre eau de process et de pouvoir réagir si la qualité diminue.


Réaliser un suivi spécifique des bactéries de la corrosion (ferrobactéries, bactéries sulfato-réductrices et thiosulfato-réductrices, …) afin de prendre des mesures avant l’apparition de points de corrosion.

Carburants

Lorsque du stockage des carburants, le développement de micro-organismes peut apparaître dans les cuve de stockage notamment au niveau de la partie aqueuse (apparition de condensation) ce qui peut :

  • altérer la qualité du carburant,
  • faire apparaître des points de la corrosion, …

Réaliser un contrôle régulier de la flore totale ainsi que les levures et les moisissures (IP385), ainsi que le suivi spécifique des bactéries de la corrosion (ferrobactéries, bactéries sulfato-réductrices et thiosulfato-réductrices, …) afin de prévoir une maintenance préventive :

  • ajouter un produit biocide,
  • nettoyer les cuves de stockage, …

en savoir plus

Références :

1 www.larousse.fr

2 www.cereq.fr