Actualités >> Actualités >> Chlorprophame CIPC : interdiction de cet antigerminatif d'ici octobre 2020 - Pommes de terre, oignons, racines de chicorée

Chlorprophame CIPC : interdiction de cet antigerminatif d'ici octobre 2020 - Pommes de terre, oignons, racines de chicorée

Sidebar Image

Le 26 juin dernier, la Commission Européenne a décidé le non-renouvellement de l’approbation de la substance active chlorprophame (règlement d’exécution UE n°2019/989). Cette molécule, appelée aussi CIPC, est jusqu'alors utilisée dans les produits phytosanitaires comme inhibiteur de la germination des pommes de terre. En application, les États membres ont au plus tard jusqu'au 8 octobre 2020 pour retirer leurs autorisations nationales des produits en contenant. A l’heure actuelle, le chlorprophame dispose d’autorisations en France pour les pommes de terre, les oignons et les racines de chicorée.pomme de terre champs
Outre sa présence potentielle directe dans ces tubercules et racines, cette molécule peut se retrouver sur des surfaces diverses et variées comme les cellules en béton, pallox, tapis de convoyage, systèmes de ventilation, de par sa particularité à cristalliser et donc à se fixer sur ces supports.

Eurofins vous accompagne de manière globale par  rapport à cet arrêt avec la recherche de chlorprophame : 

  • dans les matrices d’origine végétale via notre Pack Pesticides 48h pour la détection et la quantification de plus de 600 molécules dont le CIPC
     
  • sur toutes les surfaces : nos équipes ont mis au point une solution innovante permettant de détecter et quantifier les pesticides sur différents supports, via un prélèvement de surface réalisé avec des lingettes spécifiques (lingettes et protocole fournis par Eurofins) suivi d'un screening optimal dédié.

Pour vous, c'est l'assurance d’avoir une information précise sur les contaminations éventuelles de vos production et de vos installations.

En complément, Eurofins vous propose aussi l'analyse des autres contaminants (métaux lourds, nitrates, mycotoxines, radioactivité), de la pathologie végétale (évaluation de l'état sanitaire de vos parcelles, analyses qualitatives et réglementaires du plant, diagnostic de maladies, analyses de pathogènes pour l'import et l'export) et et des analyses microbiologiques.

N'hésitez pas contacter votre interlocuteur Eurofins habituel ou à via notre adresse PoleAgriculture@eurofins.com