Newsletter Agroalimentaire France >> Focus Agroalimentaire 60 - Mai 2019 >> Tobamovirus

Une innovation pour les semences de tomates et de poivrons : analyse spécifique du Tobamovirus ToBRFV

Sidebar Image

Panier de tomatesLe Tomato Brown Rugose Fruit Virus (ToBRFV) est une nouvelle espèce de Tobamovirus dont les hôtes principaux sont la tomate et le poivron. Sur tomate par exemple, les fruits touchés par ce virus présentent des taches jaunes ou brunes, peuvent être déformés et présenter des formations irrégulières ainsi que des symptômes de rugosité qui empêchent donc leur commercialisation. Les conséquences économiques liées à la présence de ce virus en conditions de production peuvent être désastreuses d’autant plus qu’il n’existe, à ce jour, aucun cultivar de tomate ou de poivron présentant une résistance au ToBRFV.

Comme de nombreux autres virus, le ToBRFV peut être transmis par contact, via le matériel de multiplication mais aussi et surtout par les semences. Il a dans un premier temps été identifié au Moyen-Orient (en Israël dès 2014) puis très récemment en Europe (Allemagne SI OEPP 2019/012 et Italie SI OEPP 2019/13). Compte tenu du risque important pour les cultures de tomate et poivron, l’Organisation Européenne et Méditerranéenne pour la Protection des Plantes (OEPP) a décidé de l’ajouter à sa liste d’alerte.

Pour limiter les risques liés à l’introduction sur leur territoire de semences contaminées par le ToBRFV, de nombreux Etats ont décidé des mesures strictes à l’importation. Des pays comme l’Australie ou le Mexique exigent une analyse de détection réalisée par PCR, plus sensible qu’une détection par la technique ELISA, jugée insuffisante.

Eurofins Laboratoire de Pathologie Végétale (ELPV) a récemment développé une méthode interne en PCR temps réel pour la détection spécifique du ToBRFV grâce aux données de séquençage disponibles dans la littérature. Cette méthode a été validée en interne selon les exigences de notre système de management de la qualité (ISO 17025) et selon les guidelines de l’OEPP spécifiques au développement de méthodes en santé des plantes (PM7/98). Du matériel naturellement contaminé provenant de Jordanie a été utilisé comme témoin positif et la spécificité de nos oligonucléotides a été validée vis-à-vis d’une collection de 13 virus dont 6 autres espèces de Tobamovirus.

Cette innovation complète le panel analytique disponible pour l’analyse des différentes espèces de Tobamovirus : TMV/ToMV/PMMoV, via analyse non-spécifique ELISA et/ou analyse spécifique PCR test temps réel et/ou indexage pour tester leur virulence.

Faites appel à ELPV pour des analyses rapides en PCR temps réel (délai standard J+7, délai rush J+2) compatibles avec les exigences de vos marchés.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter :

Pour plus d'informations : ServiceClientELPV@eurofins.fr

Bon à savoir :

ELPV est également accrédité pour l’analyse du Pepino Mosaic Virus (PepMV) via la méthode ANSES ainsi que via la méthode ISF.
A l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, la publication d’une méthode ISF de détection du ToBRFV par PCR temps réel vient d’être publiée. Celle-ci sera également disponible d’ici fin mai 2019 à ELPV.

Retour au sommaire