Newsletter Agroalimentaire France >> Focus Agroalimentaire 52 - Octobre 2016 >> Evaluation sensorielle : le Sensory Tetraclass

Le sensory Tetraclass : un nouveau modèle de traitement des données pour définir les critères de l’appréciation d’un produit

Sidebar Image

Comprendre les critères sur lesquels repose l’appréciation sensorielle d’un produit constitue l’une des thématiques les plus importantes dans le domaine du développement produit, avec pour objectif d’agir sur les composantes qui vont influencer réellement la perception des consommateurs.

Actuellement, en analyse sensorielle, le traitement de ce type de problématique repose sur deux grands outils : le Mean Drop et la Penalty Analysis, très opérationnels mais qui manquent de pertinence lorsqu’il s’agit de qualifier les variables. Sont-elles importantes, sont-elles secondaires, ou vont-elles booster de manière très significative l’appréciation d’un produit ?

Pour pallier cette limite, Eurofins Marketing Research vient de développer un modèle de classification des variables impactant la perception sensorielle d’un produit : le Sensory Tetraclass©.

Ce traitement repose sur l’application du modèle de Llosa S. (1997) qui propose une classification des variables en quatre grandes catégories :

  • les variables dites «contrat de base » : lorsqu’elles sont satisfaisantes, elles impactent peu l’appréciation globale, mais lorsqu’elles ne sont pas satisfaisantes, elles pèsent fortement sur l’appréciation du produit ;

  • les variables « moteurs », dont le niveau de satisfaction modifie linéairement l’appréciation ;

  • les variables dites « boosters », qui contribuent fortement à la satisfaction du produit par les consommateurs, lorsqu’elles sont satisfaisantes ;

  • les variables « secondaires », qui impactent peu l’appréciation du produit, quel que soit leur niveau de satisfaction.

Un design de protocole simple qui s’adapte à tous vos tests consommateurs :

  • un test en laboratoire avec un échantillon au minimum de 90 personnes ;
  • une mesure de l’appréciation globale du produit sur une échelle de 1 à 9 ;
  • des variables d’évaluation de type échelle d’intensité ou JAR (Just-About-Right).

Une présentation des résultats particulièrement faciles à interpréter :

  • la classification des variables en 4 groupes ;
  • la caractérisation des variables : celles à améliorer, celles à ne pas faire évoluer ;
  • la distance à l’origine qui détermine le poids de chaque variable : plus une variable est éloignée de l’origine plus elle impacte fortement (positivement ou négativement) l’appréciation globale.

Avec l’application de ce modèle à l’évaluation sensorielle d’un produit par un consommateur, Eurofins Marketing Research apporte une dimension nouvelle dans l’exploitation des résultats de ses études, notamment auprès des services R&D engagés dans des démarches d’optimisation produit.

 

Les experts étude d’Eurofins Marketing Research sont à votre disposition pour vous apporter toutes les explications nécessaires sur ce type de traitements.

Contact : ChristianTheet@eurofins.com - Tel : 01 53 34 17 49 ou AlexandraCharrier@eurofins.com - Tel : 01 53 34 17 13

Revenir au sommaire du Focus Agroalimentaire 52 - Octobre 2016