Newsletter Agroalimentaire France >> Focus Agroalimentaire 56 - Avril 2018 >> Esters de glycidol

Esters de glycidol : Eurofins en mesure de vérifier la conformité de vos produits

Sidebar Image

Les esters de 2-Monochloropropane diol (2-MCPD esters), les esters de 3-monochloropropanediol (3-MCPD esters) et les esters de glycidol (glycidyl esters), qui sont des substances indésirables dans l’alimentation, peuvent se former durant le procédé de raffinage des graisses et huiles végétales. Les teneurs dépendent de l’intensité des procédés industriels. Cependant, le choix de la matière première est également d’une grande importance. Par exemple, l’huile de palme contient de fortes teneurs en diglycérides, dont la présence est propice à la formation d’esters de 3-MCPD.

Le 26 février 2018, des teneurs maximales ont été publiées pour les esters d'acides gras de glycidol dans le Règlement (UE) 2018/290, modifiant le Règlement (UE) 1881/2006. Ce règlement est entré en application le 19 Mars 2018. Les valeurs à respecter sont les suivantes :

  Denrées alimentaires Teneurs maximales
(µg/kg)
4.2 Esters d'acide gras de glycidol exprimés en glycidol  
4.2.1

Huiles et graisses végétales mises sur le marché pour la vente au consommateur final
ou pour une utilisation en tant qu'ingrédient dans les denrées alimentaires, à l'exclusion
des denrées alimentaires vidées au point 4.2.2

  1000
4.2.2

Huiles et graisses végétales destinées à la production de denrées alimentaires pour bébé
et de préparations à base de céréales pour nourrissons et enfants en bas âge

    500 
4.2.3 Préparations pour nourrissons, préparations de suite et denrées alimentaires destinées à
des fins médicales spéciales pour nourrissons et enfants en bas âge (en poudre)

75 jusqu'au 30.06.2019

50 à partir du 01.07.2019 

4.2.4 Préparations pour nourrissons, préparations de suite et denrées alimentaires destinées à des
fins médicales spéciales pour nourrissons et enfants en bas âge (liquides)

10 jusqu'au 30.06.2019

6 à aprtir du 01.07.2019


En Janvier 2018, l’EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments) a revu son évaluation du risque pour le 3-MCPD libre et ses esters et a publié une nouvelle valeur pour la dose journalière admissible de 2 µg/kg de poids corporel /jour pour le 3-MCPD libre.

Au vu de cette nouvelle valeur, il est attendu que l’UE déclenche prochainement de nouvelles consultations afin de définir les teneurs maximales pour les esters de 3-MCPD dans les produits alimentaires.

Critères règlementaires pour le 3-MCPD

En plus de ces teneurs maximales pour les esters de glycidol publiées récemment, le règlement UE 1881/2006 fixait déjà depuis quelques années des limites maximales pour le 3-MCPD libre dans les protéines végétales, la sauce soja ainsi que la glycérine. Ces valeurs sont maintenues.

   Denrées alimentaires Teneurs maximales
(µg/kg) 
4.1 3-chloropropanediol (3-MCPD)  
4.1.1  Protéïne végétale hydrolysée 20
4.1.2  Sauce de soja   20 

Eurofins a une longue expérience de l’analyse des MCPD libre et esters ainsi que des esters de glycidol par GC-MS/MS. Nos laboratoires réalisent les analyses directes du 3-MCPD libre et des analyses indirectes des 3-MCPD esters, ainsi que des 3-MCPD esters incluant les esters de glycidol après clivage des esters.

Par ailleurs, l’analyse des 2-MCPD esters est également proposée par nos laboratoires.

Contact : votre interlocuteur commercial Eurofins habituel ou AgroalimentaireFr@eurofins.com

Revenir au sommaire du Focus Agroalimentaire 56 - Avril 2018