Newsletter Agroalimentaire France >> Focus Agroalimentaire 57 - Juillet 2018 >> Food Fraud Database

Food Fraud Database, outil incontournable dans les référentiels de certification GFSI contre la fraude alimentaire

Sidebar Image

Depuis l’intégration dans les exigences de la GFSI des recommandations du Food Fraud Think Tank (groupe de travail incluant Eurofins) sur la gestion du risque des fraudes alimentaires, de nouvelles versions des référentiels de certification reconnus par la GFSI rentrent progressivement en vigueur. Pour s’y conformer, les sites certifiés se doivent désormais d'évaluer leurs vulnérabilités à la fraude alimentaire et mettre en place des mesures de prévention adéquates.

Reconnu depuis sa création en 1987 comme un partenaire analytique en pointe sur le sujet de la détection des fraudes, le groupe Eurofins investit sans relâche dans la recherche et développement de nouvelles technologies analytiques dans ce domaine et accompagne les industriels au travers de ses prestations de consulting sur la prévention de la fraude. Aussi pour vous aider dans la construction de votre plan d’atténuation de vulnérabilité à la fraude, notamment en identifiant les risques prioritaires ou émergents de fraudes alimentaires, Eurofins vous permet d’accéder à la Base de Données internationale FoodFraud DataBase à un tarif préférentiel.

Cet outil est une source clé d'informations sur le risque de fraude alimentaire pour des milliers d'ingrédients. Cette base de données peut être utilisée pour identifier les ingrédients ayant un historique connu d'adultérations via les rapports d'incidents, les dossiers de surveillance et les méthodes analytiques associées. Cette base est incrémentée à partir des recherches, des compilations et du contrôle qualitatif de données recueillies quotidiennement dans le monde entier à partir de littérature scientifique, de publications dans les média, de dossiers réglementaires et judiciaires et d’associations professionnelles. 

Pour plus d’informations, contactez votre interlocuteur Eurofins habituel ou annedjomby@eurofins.com

Revenir au sommaire du Focus Agroalimentaire 57 - Juillet 2018