Solutions par analyses >> Contaminants >> Dioxines et PCB

Dioxines et PCB dans les produits alimentaires

Sidebar Image

Les dioxines sont reconnues hautement toxiques et figurent dans la convention de Stockholm concernant les Polluants Organiques Persistants (POP). Elles suscitent une préoccupation grandissante quant à leur impact à long terme sur la santé humaine.

Les laboratoires d'Eurofins ont une expérience de plus de 25 ans dans l’analyse des dioxines et PCB et sont accrédités selon la norme ISO 17025 pour ces analyses. Le Centre de Compétences du Groupe situé à Hambourg dispose d’un équipement de pointe pour l’analyse des polluants organiques persistants (POP) tels que les dioxines et furanes, PCB, les retardataires de flammes bromés, ainsi que du bisphénol A dans l’alimentation humaine et animale et matrices variées telles que le sol, l’eau et l’air.

Réglementation

Concernant les denrées alimentaires

Le Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale a initié en 2011 une révision des teneurs maximales de dioxines/furannes et PCB de type dioxine et la mise en place des teneurs maximales pour les PCB de type non-dioxine dans différentes denrées alimentaires. Deux textes réglementaires servent désormais de référence pour ces seuils :

La recommandation 2011/516/UE sur la réduction de la présence de dioxines, de furannes et de PCB dans les aliments pour animaux et les denrées alimentaires, concernant les seuils d’intervention

Le règlement (UE) n° 1259/2011 en ce qui concerne les teneurs maximales en dioxines, en PCB de type dioxine et en PCB autres que ceux de type dioxine des denrées alimentaires

Ce dernier comprend en particulier, pour application depuis le 1er janvier 2012 :

  • la révision des teneurs maximales pour les dioxines/furannes et pour les PCB de type dioxine ;
  • la définition de nouveaux facteurs d’équivalents toxiques qui sont désormais ceux définis par l’OMS en 2005, et non plus ceux de 1998.
  • l’introduction de teneurs maximales pour les PCB de type non-dioxine (ICES-6).

Les changements concernant les seuils d’intervention et les teneurs maximales pour les dioxines/furannes et les PCB de type dioxine sont principalement basés sur la redéfinition des facteurs d’équivalence toxique.

Par ailleurs, dans certains cas, une classification plus différenciée des produits a été réalisée. Ainsi, pour la première fois, des teneurs maximales spécifiques ont été mis en place pour les denrées alimentaires destinées aux nourrissons et enfants en bas âge.

Concernant les aliments pour animaux

Les teneurs maximales et seuils d’intervention pour les aliments pour animaux sont, début 2012, toujours régis par la directive 2002/32/CE. Une révision est cependant en préparation et devrait être publiée courant 2012.